Des améliorations en vue?

Publié le par PHILIPPE

Anne Marie ROHM présidente du comité des Usagers  de la ligne Paris Meaux a rencontré la Direction Régionale et le Directeur du Transilien le 7 Mai, voici le compte-rendu de cette entrevue. Des espoirs mais hélas bien trop de choses en suspend...

e S   COMITE                                                   A

Comité des Usagers des Omnibus Meaux-Paris

Compte rendu du rendez-vous à Paris-Est

avec la Direction Régionale et le Directeur du Transilien

Le lundi 7 mai  2007

 

 

 

                  TRAVAUX et PROBLEMES DIVERS

                  Il y a bien un réel manque général d'anticipation, du à de multiples facteurs (coordination inadéquate, mal définie, travaux supplémentaires en gare de l'Est, marchés reportés, etc.)

                  TGV : en gare de l'Est, problèmes d'autant plus importants que les marges de manœuvre sont étroites. Le moindre décalage engendre des difficultés en chaîne. Sur la ligne, c'est plus facile à maîtriser. En revanche lorsqu'un problème est signalé sur la ligne avant le départ du train, la SNCF préfère le laisser en gare plutôt que de risquer des descentes sur la voie, car les voyageurs s'impatientent et finissent par sortir, au détriment de leur propre sécurité.

                  Les travaux du TGV ont pris du retard à cause d'un poste d'aiguillage qui n'était pas au point. Donc, pas de prise de risque. Terme des travaux, cette fois : fin mai 2007 (si tout va bien).

 

                  BILLETS DE RETARD

                  Apparemment ils ne semblent plus pouvoir gérer les retards. Le flux des usagers est trop important.

                  Des imprimés existent (?) et peuvent être distribués. Ils comportent des numéros de téléphone, des boîtes vocales, des sites Internet où les employeurs peuvent vérifier les dires de leurs employés à propos des retards.

                  Remarque : "Croyez-vous que les employeurs auront la volonté de faire cette démarche ?" C'est une vue de l'esprit !

 

                  MAINTENANCE

                  Auparavant les révisions étaient faites au kilomètre. Actuellement elles le sont "au temps" et "au kilomètre".

                  Certains organes (qui fatiguent) doivent être révisés plus souvent (roulage ou pas) ; d'autres, souffrant moins, sont révisés au nombre de kilomètres. En principe le rythme reste tous les 500 000 Km (pour les grosses révisions générales) et tous les 70 000 Km pour les roues.

                  Les révisions "au temps" ont lieu tous les 37 jours.

                  Tous les jours les freins sont vus, ainsi que les organes de roulement.

                  Les systèmes de sécurité (point fort depuis toujours à la SNCF) se sont encore améliorés depuis 25 ans.

                  Dans le même temps les mesures de sécurité sont devenues draconiennes, et engendrent par le fait des retards et autres inconvénients (ex. Vigipirate rouge : le moindre sac oublié qui atterrissait autrefois aux objets trouvés, oblige désormais à mettre en œuvre toute une procédure longue)

 

                  PLAN DE REMISE EN ÉTAT (SNCF/RFF) demandé par le STIF en mars dernier

                  Le "devoir" est bien avancé. On me dit que des améliorations sont déjà à annoncer… (Bien petites apparemment).

                  Ils y ont travaillé et y travaillent encore. Il sera rendu prochainement…(Espérons-le ! Espérons surtout que ce ne soit pas la montagne qui accouche d'une souris !)

 

                  CARTES de TRANSPORT

                  Pour la 2ème fois j'ai réclamé une indemnisation (bien légitime). Mais la SNCF se défend en alléguant que cela ne se fait que suite à des grèves pénalisant totalement les usagers sur un certain temps (comme sur St Lazare en décembre 2006). La SNCF paie déjà des pénalités au STIF, et n'a pas envie du tout d'y ajouter des dédommagements… d'autant moins qu'elle estime qu'elle n'est pas seule en cause (ce qui est en partie vrai, mais qui n'excuse pas tout cependant).

 

                  COMMUNICATION

 

                  La SNCF reconnaît que l'information n'est pas son fort. Mais malgré notre insistance régulière, il est toujours aussi difficile de leur faire faire le pas d'informer systématiquement les voyageur, d'une façon ou d'une autre.

                  Même si la sono de la gare de l'Est est H.S., il serait pourtant facile de faire passer les messages par l'intermédiaire des hauts-parleurs intérieurs. Cela éviterait le genre de pagaille vécue le 4 mai au soir pendant un orage : trafic bloqué pendant plus d'une heure, sans que personne n'en connaisse les vraies raisons ; annonces contradictoires, transmises de voyageur à voyageur uniquement ; descente des trains, puis remontées, etc….

 

                  CONTROLES

                  Actuellement ils font figure de provocation, face à une telle dégradation du service.

                  Tout ce que la SNCF trouve à répondre, c'est qu'ils ne peuvent pas mettre leurs contrôleurs au chômage technique.

                 

                  RAMES VIDES

                  J'ai voulu savoir pourquoi certaines rames passaient à vide sous notre nez alors que nous attendons désespérément sur le quai. Etonnement et surprise de la part de la SNCF, qui demandait des exemples. J'ai dit que je préciserai davantage à la première occasion. (Elle ne s'est pas fait attendre : 2 jours plus tard, je téléphonai du quai où venait de passer à vide et vers Paris le train que nous attendions… Nous avons du nous entasser dans le suivant.. à une heure de pointe. La réponse donnée un jour plus tard est des plus fumeuses… "Train W (vide) rentrant sur Noisy ; Restriction d'usagers"???)

 

                  HORAIRES D'ETE

                  Ils sont arrivés ! Beaucoup de décalages ; quelques suppressions pour nous ; quelques changements aussi (plus de train au départ de Lagny, mais conservé en partant de Meaux). Par contre, davantage de directs.

                  Des trains supplémentaires en décembre, en principe

 

                   AMÉLIORATIONS (quelques unes… quand même)

                  Le remplacement des batteries sur les rames ALU font qu'il y a désormais moins de problèmes de portes.

                  Il y avait aussi des problèmes d'étanchéité, qui ont été résolus sur ces rames.

                  Il reste actuellement à vérifier et réviser les motrices tractant les "Petits gris". Il reste aussi le GROS problème de l'entretien des locomotives Diesel (ligne de Provins). Et il n'y en a plus assez, car elles sont vieilles ; d'où les multiples problèmes de ces derniers temps.

                  En outre l'affichage des trains se fait souvent un peu plus tôt, évitant ainsi les bousculades.

                  L'infrastructure s'améliore peu à peu ; le matériel "va plutôt mieux".

 

 

                  Le gros point noir sur la ligne de Meaux reste la régularité, et notamment les suppressions inopinées.

 

 

                                                                                                                                                   Le 12 mai 2007

 

 

                                                                                                                Anne-Marie ROHM

                                                                                                    Présidente du Comité des Usagers

                                                                                                                                             Des Omnibus Meaux-Paris

 

Publié dans usagers-paris-meaux

Commenter cet article

Musicien77 27/05/2007 11:56

La SNCF parle des trains partant de gare de l'Est et non des trains y arrivant, et uniquement après travaux sur les voies.Cela ne pose donc pas le problème du freinage... d'ailleurs les limitations de vitesse en approche de la gare de l'Est, comme n'importe quelle gare en cul-de-sac, sont très strictes afin d'éviter les problèmes.Il est bien ici question des trains qui partent de Gare de l'Est, et qui pourront accélérer plus tôt.

hector77 27/05/2007 10:36

je comprends pas tres bien le point concernant la rentree des trains en gare de L'est  de 30 à 60 km/h ! si c est techniquement possible pourquoi cela n a t 'il pas ete fait plus tot ?Alors qu il y aura plus de trains entrant et sortant ( des TGV ) avec le meme nombre de voies j 'ai un peu de mal à imaginer qu on va pouvoir accelerer les procedures aves des matereils de 50 ans qui ont des freins pas tres au top visiblement............... à moins que se soit pour 2014 avec les nouveaux materiels promis par la region ?Tout ceci ne serait t'il pas de l'intox? avec la SNCF tout est posisble , et meme les annonces les plus fantaisistes.......

Musicien77 27/05/2007 09:59

Une partie des problèmes sur notre ligne venait de la saturation de la ligne entre Lagny et Meaux, où il n'y a que deux voies pour faire passer les Paris - Meaux, les Paris - Château, les Paris - La Ferté-Milon - Reims, et tous les Grandes Lignes.C'est à cause de ça que les horaires en heure de pointe étaient complètement irréguliers (le matin, intervalles de 6 à 29 minutes, le soir intervalles alternés 20/10/20/10 avec un train sur deux stationnant 10 minutes à Lagny). A partir du 10 juin, ce sera un train par quart d'heure matin et soir sur Paris - Meaux, plus de stationnement démesuré à Lagny pour laisser passer les rapides, et possibilité d'ajouter des trains sur Paris - Château (ce qui sera fait visiblement en deux temps, le 10 juin pour les heures de pointe et mi-décembre pour les heures creuses).Donc la marge de progression est bien réelle, théoriquement. Dans quelques semaines, nous pourrons voir si cela se vérifie sur le terrain...

Mad 26/05/2007 19:01

Permettez moi d'en douter ... si seulement tout ceci pouvait se confirmer le 10 juin.

Musicien77 26/05/2007 11:15

En réponse à Hommel : n'oubliez pas ceci : chaque fois qu'une ligne à grande vitesse est mise en service, cela signifie également des améliorations pour le trafic local... puisque les trains Grandes Lignes sont détournés, ils libèrent de la place pour la desserte locale.Ainsi, les horaires seront améliorés le 10 juin sur la plupart des lignes de Paris-Est, et les lignes de Château-Thierry et Coulommiers (et peut-être aussi Provins, je ne sais plus) seront encore renforcées en décembre 2007.La ligne ne sera plus saturée entre Lagny et Meaux, ce qui devrait résoudre quelques problèmes de régularité également.Bref, il faut arrêter de dire que le TGV est la cause de tous nos soucis... Ce sera normalement une source d'améliorations pour tout le monde.