Reunion du Comité de ligne au STIF le 13 Juillet

Publié le par PHILIPPE

COMTE RENDU de la RÉUNION du COMITÉ de LIGNE au STIF

Le vendredi 13 juillet 2007

 

Présents : 3 personnes de la SNCF (Direction Transilien, et Transilien-Est) ; 5 personnes du STIF ; un représentant de RFF ; un représentant de l'UFC-Que Choisir ; 2 ou 3 élus (dont un maire-adjoint de Vaire (Luc Darloy) ; la Présidente du Comité des Omnibus Meaux-Paris (Anne-Marie ROHM), représentant aussi la FUT-SP. Au total 16/17 personnes (la date n'étant guère favorable… la veille des grands départs)

 

Après le constat par le STIF (reprenant Mme IDRAC) d'une ligne beaucoup trop irrégulière, La SNCF fut invitée à prendre parole en la personne de Monsieur TESTU (Directeur Transilien-Est).

 

Depuis le 10 juin (mise en service du TGV-EST et horaires d'été avec nouveau cadencement),l'amélioration est avérée, malgré le constat récurrent de trop nombreux incidents, notamment début juillet : Bons résultats sur RER E, nette amélioration sur Meaux et Château (mais insuffisant), Villiers/Tournan : plus préoccupants, et même dégradation pour Tournan. La situation de Provins reste très préoccupante.

Trop de suppressions sur notre ligne, moins depuis fin mai. Irrégularité de 9% en juin (objectif : 8,3%). 3 points de trop par rapport à l'objectif du contrat  : 94% de régularité.

Trop de compositions réduites, avec un summum en novembre 2006 et un pic tous les 2 mois (maintenance). Les rames Inox sont devenues plus fiables et leur disponibilité est conforme. Il y a même une réserve. Divers incidents de portes sur différentes rames (souvent à cause des montées de dernière minute, en forçant les portes). Donc, beaucoup mieux, mais encore insuffisant.

Beaucoup plus d'incidents en 2007 sur les rames à étage (Z2N). Une certaine panique également dans les ateliers, suite à l'accident du 5 avril. Veille permanent au centre de Noisy

Les locos sont fiables, et il n'y eut pas de conflit de circulation avec les TGV. Par contre, retards en cascade sur la ligne de Gretz dus à plusieurs facteurs (ðexpertise de sillon).

 

Passage souterrain de Thorigny : un tourniquet sera posé en septembre, permettant de sortir sans surveillance SNCF. Un nouveau passage – public – sera construit en 2009/2010, traversant toute la voie. Pendant ce temps il faudra bien sûr condamner le passage actuel.

 

Information : point faible de la SNCF, qui a tendance à faire une "fixation" sur les trains et moins sur les voyageurs… Donc,  évolution de comportement à acquérir : auto-évaluation de chaque équipe, afin de déterminer objectivement ce qui ne va pas. Formation prévue dès l'automne prochain (prise de parole). Il y aura une bonne centaine d'agents à former.Travail sur grille : en fonction de l'incident, une décision pourra être prise ou annoncée, pour rassurer le voyageur qui a une forte attente à ce niveau.

Un état des lieux est en cours (bilan en mars 2008).

 

Correspondances BUS dans les différentes gares. Un contrat d'attente est prévu pour le dernier bus, qui pourrait attendre un certain laps de temps si le train a du retard. Un bus de substitution est envisagé en cas de problème grave (ex. récent du RER B  en pleine nuit)

 

L'objectif d'irrégularité du contrat est de 6%. Entre juin2006 et 2007 il a été de 12,2% !!! Progrès à faire… mais comment ? avec le matériel vieillissant ? C'est un peu la quadrature du cercle tant que nous n'obtiendrons pas de nouveaux trains.

Autre étape : se rapprocher peu à peu d'un cadencement très régulier pour améliorer l'offre.

Dès l'horaire d'hiver (décembre) un train sera ajouté à 19h16 au départ de Paris-Est.

 

XXXXXXXXXXXXX

Le cas d'Esbly : Esbly s'est vu retirer un train par heure entre 9h25 et 12h25, à cause de travaux (modification de plan de voie en juillet et août). La liaison Crécy se fera en car pendant ces 2 mois. En septembre-octobre :, renouvellement du ballast (travail de nuit pendant 3 week-ends, avec bus de remplacement). L'UFC a pris la parole à ce sujet, M. Darloy également. Le STIF a demandé des explications à RFF (dont le responsable n'était pas présent ; donc n'a pu répondre…). Le STIF a également re-demandé l'échéancier (exigé à la réunion de mars), et dit qu'il faudrait désormais trouver de nouveaux "modus operandi". J'ai quant à moi évoqué une solution. Faisant état du désarroi des esblygeois, j'ai proposé qu'on remplace les 3 trains supprimés par des arrêts de directs, à ESBLY, dans ce créneau. Il m'a été répondu par le STIF que la question serait étudiée ; mais Thierry Guimbaud est assez réticent, car un horaire "inventé" entraîne souvent des problèmes en chaîne. Des bus de substitution pourraient être mis en place.  Car ces travaux doivent durer 18 mois (jusqu'à la fin 2008)!!!

 

Questions diverses

 

ÉOLE : prolongation jusqu'à Lagny : c'est dans l'air… Il semble que cette solution soit sérieusement à l'étude… Mais un trajet plus long peut entraîner davantage de problèmes…

 

Remplacement du matériel RIB-RIO. Devant l'impossibilité d'obtenir du nouveau matériel avant l'horizon 2014/2016, j'ai exposé une possibilité – qui nous a été suggérée – de commander des rames Alsthom sur catalogue, en remplacement des Petits gris (pour les mêmes missions). De capacité égale, et même très légèrement supérieure, ce matériel serait un compromis "raisonnable", une solution d'attente, qui offrirait un matériel neuf, donc fiable et qui aurait l'avantage de "faire plaisir" aux usagers. Mais Thierry Guimbaud (chef d'exploitation du STIF) a parlé d'impossibilité, compte tenu des marchés. Pourtant, ne baissons pas les bras : essayons de faire pression en passant par nos élus. Car il y a la question du financement… Nous devons nous appuyer sur nos députés et discuter avec le Président du STIF. [Sachez que je mettrai tout en œuvre pour obtenir ces trains, qui pourront être revendus en 2015 ou 2016  à une région renouvelant son parc)]

CAR ON NE PEUT ATTEiNDRE DE RÉSULTATS CORRECTS SUR LA LIGNE pendant 8 à 9 ans  SANS UNE POSSIBILITÉ DE CE GENRE.

Si le STIF réclame des résultats (et nous aussi, d'ailleurs !), il faut donner sa chance à la SNCF… A l'impossible, nul n'est tenu !

 

Contrat STIF/SNCF : il est public. On peut l'obtenir sur le site du STIF (sous forme condensée)

 

La réunion s'est tenu sous le signe du dialogue et de l'écoute mutuelles, mais… rien n'est joué. Il faut TENIR bon, s'accrocher  !

Prochaine rencontre en fin d'année (novembre ou décembre). Entre temps, je ferai le point régulièrement avec la Direction, faisant remonter les doléances.

Publié dans usagers-paris-meaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Musicien77 16/07/2007 21:14

Bonne nouvelle pour le souterrain de Thorigny !Pour Esbly, attention : faire arrêter les Château - Paris en gare d'Esbly seulement continuerait d'empêcher le trafic local entre Chelles, Vaires et Lagny d'une part, Esbly et Meaux d'autre part. Pour pallier à ce problème, il vaudrait mieux demander soit un arrêt des Château - Paris à Esbly et Lagny, soit des cars de remplacement entre Lagny, Esbly et Meaux aux mêmes horaires que les trains supprimés (modulo les allongements de temps de parcours).Le nouveau train à 19h16 c'est pour Paris - Chelles - Vaires - Lagny - Esbly - Meaux ? Si oui, excellente nouvelle, car il y a encore du monde à cette heure-là.Bonne soiréeNicolas