Point fait avec M. TESTU directeur du Transilien Gare de l'Est le 3 Octobre 2007

Publié le par PHILIPPE

Ca bouge à l'Est, c'est ce que l'on serait tenté de dire après le point fait avec Maurice Testu directeur du Transilien Paris Est: 


On retiendra que la SNCF manque de matériel d'où des trains inadaptés à certaines heures de pointe. 
Points positifs, l'embauche de personnels supplémentaires pour assurer la maintenance du matériel, donc moins de pannes donc moins de trains supprimés.
Une nouvelle de taille, le prolongement d'Eole vers Lagny ou Meaux, qui semble (sans jeu de mots) sur les rails...
Voici le compte rendu de cette rencontre:


1)     
Sur la ligne depuis la rentrée : aux yeux des usagers : beaucoup mieux, mais pas parfait encore. Constat : le mois de juillet a été assez mauvais, et juin très mauvais.

 

2)      A la demande « INSISTANTE » et réitérée de mettre IMPERATIVEMENT des Z 2N 8 caisses à 7h34 et 8h03 (heure de Lagny), Monsieur TESTU ne peut que répondre qu’il manque de matériel. Or à ces horaires les trains sont bondés.

 

3)      EOLE : quels trajets prévoit-on ? Magenta ou Paris-Est ? Même si Eole est prolongé (ce qui est probable prochainement), il n’est pas souhaitable qu’il le soit jusqu’à Meaux. Ce n’est pas forcément la bonne solution. Mais Lagny, peut-être. Par contre, pour rassurer certains,  Monsieur TESTU a assuré qu’il y aurait toujours des trains pour Paris-Est ( les trains actuels), Eole allant toujours sur Magenta-St Lazare.

 

4)      Calages trains/bus ! J’ai parlé du calage beaucoup trop juste de certains horaires de la rentrée. Monsieur TESTU verra cela avec la Sté TRANS’DEV pour la saison prochaine.

 

5)      ESBLY : Pour répondre aux questions et aux craintes de certains usagers de la ligne d’Esbly : certes les travaux sont longs, mais fin 2008 les trains reprendront leur rythme et leur trajet habituels.

 

6)      Rendez-vous du Comité au Conseil Régional, le 23 octobre prochain : Insister pour que Paris-Est obtienne des rames supplémentaires à 2 étages (4 rames de Z 2N pour l’heure de pointe)

FIABILITÉ : sans les problèmes de portes et autres inconvénients, les objectifs de régularité seraient atteints. Il faut nous obtenir les rames TER 2N ALSTHOM

 

 

En résumé : Le STIF demande à la SNCF 95 % de trains à l’heure. L’objectif interne est de 91,7%. Actuellement le résultat est de 90,3% (pour septembre).

Mais sans les problèmes de matériel et d’infrastructures l’objectif serait atteint.

Du personnel supplémentaire a été recruté pour mieux assurer la maintenance. Mais il va falloir tenir jusqu’en 2015…

 

Il existe à l’heure actuelle beaucoup moins de conflits d’interdépendance  (1% seulement).

Les problèmes d’organisation sont mieux maîtrisés en gare de l’Est.

Le TGV roule bien, donc libère des sillons.

Les équipes sont rodées ; donc marchent mieux.

Il reste à régler quelques problèmes d’agents sur Meaux.

Les soucis demeurant aujourd’hui sont principalement de l’ordre des infrastructures et du matériel. SANS EUX les objectifs de régularité seraient atteints.

 

C’est pourquoi nous devons nous battre pour obtenir des rames neuves !

La cause de nos malheurs n’est donc pas seulement PROCHE, mais sans doute à rechercher un peu plus loin…et un peu partout .

En tout cas  il me paraît totalement injuste de faire porter le poids des problème à ceux qui n’en sont qu’à peine responsables ; les vrais responsables restant en dehors des préoccupations quotidiennes et refusant trop souvent ce qui redresserait les situations inextricables ; au risque même d’aller à l’encontre de ce que l’on préconise aujourd’hui en matière d’environnement.

 

La DIRECTION de Paris-Est a pris conscience d’un problème ancré depuis longtemps déjà. Il fallait tout simplement lui donner le temps de reprendre une situation en main, pour tenter de la redresser. C’est en cours !

Publié dans usagers-paris-meaux

Commenter cet article