Grèves, la SNCF rembourse...mal

Publié le par PHILIPPE

La SNCF et la RATP remboursent une partie des abonnements mensuels à la suite de la grève. Mais a bien y regarder le compte est loin d'être bon. Tout le monde ne semble pas être logé à la mème enseigne, notamment les détenteurs de coupons hebdomadaires et que dire des usagers bloqués pour cause de distance trop longues de leur domicile et qui ont du payer l'hôtel pas toujours bon marché d'ailleurs. SOS usagers relate les "misères" de cette dame en stage loin de chez elle et qui a déboursé 220€ pour quatre nuits  dans le seul hôtel disponible à proximité.  Sans parler du manque à gagner d'autres salariés qui doivent rattrapper toutes les heures perdues....

En ce qui nous concerne, la réduction du prix de la carte orange de Janvier est de 20 à 30 % suivant les zones pour tenir compte de la gène occasionnée aux usagers des zones les plus éloignées de Paris. 
Cette réduction s'applique aux cartes oranges, cartes Intégrale et cartes Imagine'R étudiants. 

Pour la SNCF voici donc le montant des réductions:

Zone 1 à 6, le prix normal de 118,50 € est réduit de 35 €.
Zone 1 à 5, le prix normal de 105,20 € est réduit de 30 €.
Zone 1 à 4, le prix normal de 87,60 € est réduit de 20 €.
Zone 1 à 3, le prix normal de 70,80 € est réduit de 15 €.
Pour les cartes orange hebdomadaires, la réduction est de 75 % sur la deuxième semaine de janvier 2008


Pour la RATP

Les détenteurs de la carte orange mensuelle verront, une réduction du prix de vente de la carte de janvier 2008 prévue de la manière suivante :
Réduction 10 € pour les zones 1 – 2
Réduction 15 € pour les zones 1 – 3
Réduction 20 € pour les zones 1 – 4
Réduction 30 € pour les zones 1 – 5
Réduction 35 € pour les zones 1 - 6 


Pour les détenteurs de la carte Intégrale et des titres annuels,l e remboursement sera calculé selon les mêmes principes. Quant aux possesseurs de la carte hebdomadaire, une réduction de 75 % sera mise en place pour la deuxième semaine de janvier.

A chacun de voir s'il s'y retrouve....

Publié dans usagers-paris-meaux

Commenter cet article