Prochaines délibérations du Conseil Régional

Publié le par Nicolas

Parmi les délibérations que le Conseil Régional devrait voter le 27 mars prochain, trois sont intéressantes pour nos secteurs. Dans chaque cas, il faut comprendre "La Région va donner de l'argent à telle ou telle entité pour réaliser des études ou des travaux".
 
La première concerne le prolongement du RER E à l'Ouest. Tout le monde en parle depuis l'ouverture des branches Est vers Chelles, Villiers et maintenant Tournan, mais à force d'études, contre-études, contre-étude-de-la-contre-étude, variante-de-la-contre-étude-de-la-contre-étude etc. ça finit par ne plus trop avancer. Dans cette délibération, la Région commande une énième étude au STIF sur le sujet... mais pour une fois, ça semble un peu plus concret : l'objectif est d'arriver à un débat public fin 2009. Restent ensuite les études détaillées, l'enquête publique, la déclaration d'utilité publique, les études encore plus détaillées, le début des travaux, et enfin la mise en service. Bref, pas demain la veille, mais le débat public serait déjà une première étape...
 
L'intérêt pour nous ? Le prolongement à l'Ouest conditionne le prolongement à l'Est, notamment le transfert des Paris - Meaux semi-directs sur le RER E : la gare terminus d'Haussmann - St-Lazare est complètement saturée, seul un report des terminus Ouest dans différentes gares (par exemple Versailles, St-Nom et Mantes) peut débloquer la situation et permettre de rajouter des trains dans le tunnel Magenta - Haussmann. D'autre part, ce prolongement constitue l'un des seuls espoirs de désaturation durable du RER A, en le déchargeant d'une partie du trafic vers La Défense, et en permettant même de supprimer la branche Poissy du RER A, qui serait simplifié avec seulement deux branches de chaque côté.
 
Autre délibération symbolique : les travaux de réouverture de la ligne reliant Montereau à Flamboin - Gouaix (près de Longueville) vont commencer, avec une mise en service prévue pour cette année. Il s'agit pour l'instant de faire le strict minimum pour permettre d'y faire passer quelques trains de Fret (vitesse limitée à 40 km/h, signalisation de voie unique à trafic restreint, pas de croisement possible, etc.), des trains qui empruntent actuellement la ligne Paris - Provins entre Longueville et Villiers-sur-Marne et qui contribuent à fragiliser son exploitation. Plus tard, si le trafic augmente, la ligne pourrait être améliorée avec relèvement de la vitesse à 60 km/h, création d'un point de croisement à mi-parcours, et amélioration de la signalisation. Enfin, à plus long terme (mais ce n'est qu'un vague projet, pas du tout évoqué dans cette délibération), la ligne pourrait rouvrir pour les voyageurs.
 
Enfin, la 3e, la Région va subventionner la création d'une piste cyclable en bord de Marne, sur la commune de Pomponne, depuis les ponts jusqu'en limite de Vaires.

Publié dans usagers-paris-meaux

Commenter cet article