Quelques chiffres

Publié le par PHILIPPE

Avec une hausse de 5,7% sur un an en 2007, le trafic des passagers en Ile de France nécessite de nouveaux investissements de la part de la SNCF.
Guillaume Pepy, le nouveau partron de la SNCF qui semble en être conscient, devra confirmer les projets en cours. pour cela il faudra
-accroitre  la circulation des trains
-créer de nouvelles infrastructures et lignes.

Vaste programme car il va falloir trouver les financements pour créer des liaisons de banlieue à banlieue et avant tout pour améliorer l'existant qui en a bien besoin car délaissé depuis bien trop longtemps.
Qu'on ne s'y trompe pas les coûts se chiffrent en milliards d'euros (1 milliard déjà pour la tangentielle Nord Sartrouville-Noisy le Sec). Quand on sait que la SNCF souffre d'une dette colossale de 24,55 milliards d'euros on ne se fait guère d'illusion, 
D'après un document obtenu par l'AFP, la SNCF a quasiment triplé son bénéfice net en 2007 et le fret a réduit sa perte. Ce sont les TGV et Corails Théoz qui sont les moteurs financiers de l'entreprise avec une hausse du CA de 5%. En revanche les trains régionnaux et inter régionaux enregistrent une perte de 34 millions d'euros malgré une activité en hausse. Sur l'ensemble de l'entreprise les conflits sociaux ont coûté près de 260 millions d'euros.
Cette valse des millions fait quelque peu tourner la tête à l'usager lambda tassé dans son "transilien" bondé...

Publié dans usagers-paris-meaux

Commenter cet article

Nicolas Hussein 26/03/2008 20:20

Pour la dette de la SNCF, vous pouvez retirer 20 milliards... c'est 4,5 ;-)http://www.sncf.com/resources/fr_FR/press/kits/PR0001_20080319.pdfBonne soiréeNicolas