Réunion du Comité avec M. Testu: du mieux à venir?

Publié le par PHILIPPE

Vendredi 23, le Comité des usagers de la Ligne Paris Meaux s'est réuni à la mairie de Dampmart en présence de Maurice TESTU directeur des lignes Transilien du réseau Paris Est.  M Testu a répondu aux nombreuses questions et attentes des personnes présentes. Le comité tient à noter le climat de cette réunion fort instructive et encourageante et l'excellent contact avec notre directeur de ligne
Certes cela va mieux, mais il reste encore beaucoup à faire. Voici les grandes lignes de la discussion que nous avons eu avec lui.

Arrivé à Paris-Est en mars 2006, Monsieur TESTU a constaté dès le départ le mauvais fonctionnement de la ligne. L'existence d'une association d'usagers est pour lui un bienfait. Elle aide en faisant remonter les problèmes.

En 2007 : catastrophe sur toutes les lignes, même EOLE (matériel et infrastructures). Il y avait, en plus, le fameux TGV-EST. D'où conflits d'inter-dépendance entre les différentes lignes (désorganisation ; mises à quai tardives, etc.) Il a fallu employer les grands moyens, à tous les niveaux et dans tous les secteurs. Il y eut aussi l'intervention du 1er Ministre à l'occasion de l'inauguration du TGV, disant que le délaissement de la banlieue ne pouvait plus continuer ainsi.

La marge gagnée grâce au TGV a permis une dynamique de proximité. 3,2 Millions d'Euros pour notre ligne depuis l'été dernier (pour l'infrastructure)

Nouveaux emplois pour une fiabilisation des "Petits Gris", avec un patron exemplaire au centre de maintenance. D'où un très nette amélioration sur tous les matériels roulants. D'autres programmes sont prévus pour les motrices, et pour le reprofilage des roues (en avril 2009). Maintenance préventive la nuit pour les Petits Gris. Travail également le week-end. Reste à fiabiliser les Z2N (nos trains à étage)

Nous récupérerons des trains à étage de la ligne de Coulommiers dès décembre 2008, puis d'autres 1 an plus tard. Travaux importants de signalisation en cours (peu visibles pour nous, mais nécessaires et bien réels). Mais toujours pas de nouveau matériel avant 2014... à moins d'avoir des moyens supplémentaires.

Monsieur Pépy veut "mettre la gomme" sur notre ligne (entre autres). Certaines choses devraient être accélérées. En 2010, cadencement eu quart d'heure dans les 2 sens. Mais il faut évoluer au niveau de la gare de Meaux, qui pose problème de par sa configuration.

TGV : gros succès, bien supérieur aux prévisions.

Cadencement au quart d'heure : plus de lisibilité, mais on y a perdu en capacité aux heures de pointe. Contrat STIF 2009 : il faudra respecter la composition des rames prévue. Dès décembre 2009, EOLE s'arrêtera à Pantin. Plus tard EOLE devrait continuer vers l'ouest, afin de désengorger le RER A. Correspondance avec le C à Porte-Maillot. En revanche il n'est plus question de le prolonger vers Meaux pour le moment.

Enfin, nous aurons 12 nouveaux portillons à la sortie, le matin, dès la fin juin 2008. Les panneaux d'information en gare de l'Est vont être revus et déplacés, pour plus de lisibilité.D'utres seront placés en milieu de quais donc moins de chances de se tromper de train.






















Maurice TESTU lors de la réunion



Enfin voici un document laissé par M TESTU qui reflète ses propos lors de la réunion du 23.


La régularité

2008

janvier

février

mars

avril

mai

% régularité

80%

86%

89%

90%

88%

 

LE MATERIEL

Une tendance à l’amélioration notamment grâce aux efforts réalisés par le centre de maintenance

L’organisation de la maintenance a été remaniée :

- maintenance préventive (examens mécaniques) effectuée de nuit,

- mise en place d’un organisme de commande des trains et d’une équipe logistique manoeuvre afin de faire gérer, par un interlocuteur unique, les mouvements et la préparation des rames sur le site,

- remplacement des organes mécaniques sur une installation spécialisée (levage simultané) en service décalé (jour/nuit) et par l’entretien de cette même installation le week-end,

- organisation du retour d’expérience pour améliorer la fiabilité des séries, avec la mise en place d’un plan d’actions réactualisé en permanence.

A ce jour, ce travail accompli avec l’ensemble du personnel de l’UPM a permis d’obtenir des gains significatifs sur l’ensemble des objectifs.

A savoir, une disponibilité des parcs respectée (+ 20 % sur les 3 séries en 2 ans), une fiabilité en constante amélioration (+ 30 % pour les MI 2N, + 20 % pour les Z 2N + 40 % pour les RIB/RIO).  Il convient maintenant de consolider l’ensemble des résultats obtenus !

Les actions envisagées :

Dépannage des 17000 sur le site de Noisy à à partir de fin  2008 en rames bloc

Mise en service du Tour en Fosse de Noisy en avril 2009

Les évolutions au SA 2009

Suppression partielle des rames Z2N sur Paris Coulommiers; report de  2 Z2N (1 rame de 8 caisses) en pointe sur Paris Meaux.

L’affectation du parc

Z2N :   récupération de 8 voitures de la ligne de Coulommiers pour décembre 2008. Huit autres l’année suivante, en attendant la livraison des NAT.

NAT :  dossier STIF et SNCF 35 éléments seront livrés pour Paris Est Meaux et Paris Est Coulommiers.

 

L’INFRASTRUCTURE

Un travail de fond entrepris avec la direction de l’infrastructure et RFF

Deux millions d’€uro supplémentaires affectés à la région de Paris Est pour effectuer un travail peu visible pour les voyageurs car il s’agit du remplacement préventif de circuits de signalisation, de climatisation d’armoires électroniques, de déviation d’artères de câbles pour éviter les vols.

La rénovation de la voie cet été sur La Ferté Sous Jouarre Château

Une évolution des installations visant à fluidifier l’exploitation

Un schéma de modernisation des installations sera proposé aux partenaires de la SNCF pour améliorer la circulation des trains aux terminus : Meaux, Provins, La Ferté Milon, Château Thierry.

 

La fréquentation

Comptages  des 27, 29 et  30 mars.

Sens Meaux Paris ; les trains de   7:31, 7:46, 8:01, 8:15  au passage à Lagny comptent de 1000 à 1300 voyageurs

Sens Paris Meaux : les trains de   17:30, 18:00, 18:30 transportent de 1000 à 1100 voyageurs.

 

Les Contrôles Automatiques de Banlieue  à Paris Est

12 sorties supplémentaires devraient être disponibles la deuxième quinzaine de juin avec une campagne d’information à la clientèle pour expliquer le fonctionnement avec les pass Navigo (on peut présenter son badge même lorsque le portillon est ouvert).

 

Escaliers mécaniques :

En 2008 : 7 intervention depuis janvier : 2 visites mensuelles et 5 pannes, 3 remises en service en moins de 24 h, 2 en plus de 48 h dont une due à une panne électrique générale qui a déréglé la commande de l’escalier.

(le 15/01, du 07 au 08 /02, le 14/02, du 27/03 au 03/04 (problème électrique), du 14 au 15/04).

Pour les pannes courantes, le contrat STIF demande un engagement de remise en état dans les 48h, mais pour les pannes exceptionnelles, nous nous devons d'informer le client.

En 2007 : 18 interventions  dont 11 visites et 7 pannes (3 en moins de 24h, 1 en 48 h et 3 en plus de 48 h)

Propreté des gares :

Calysys : note qualité moyenne de 89.9/100 sur les 6 derniers mois, sans que cela soit significatif par rapport à d'autre gare de la région : peut être a-t-elle constaté cet état sur une journée particulière?

Barogare : à la dernière enquête de l'automne, Lagny était notée 93.2% de conformité : résultat tiré vers le bas par la propreté des voies au moment de l'enquête ainsi que des escaliers. La vétusté de la gare ressortait également. La propreté du passage souterrain semblait être déficiente également (toute proportion gardée car les notes ne descendent pas en dessous de 86% sauf pour les voies 50%).

Gilles Parise m'a également signalé un problème de regroupement de jeunes sur les marches d'accès à la gare ainsi que la présence de SDF de temps en temps sur la passerelle.

Ecrans d’information à Paris Est

Ils vont être déplacés à l’entrée du quai. Un deuxième écran sera posé au milieu du quai.

Travaux annoncés pour le mois de septembre prochain.

La réception des trains à Paris Est

Les contraintes liées à l’avant gare avec l’absence de groupe de voies (type Saint Lazare ou Paris Nord) nécessitent de croiser beaucoup de trains sous les voûtes. Tout cela est orchestré sur le papier au millimètre pour que les trains ne soient pas arrêtés et circulent à l’heure. On intègre également les temps de stationnement à quai et la mission suivante avec sa voie de circulation.

 

Les vendredis soirs     depuis quelques semaines un train est systématiquement supprimé le vendredi soir. Tantôt le 18h45, tantôt le 19h15.

Depuis le début de l’année 2008  le 18h45 (113845) a été supprimé 3 fois le vendredi 04 janvier suite blocage de freins sur la 17000 ; le vendredi 15 février suite déclenchement d’alerte radio tôle dans la voie au Raincy et le vendredi 04 Avril suite à dégagement de fumée) ; pour le 19h15 aucune suppression un vendredi depuis le début de l’année.

 

Prolongement ligne E :

Eole à Meaux signifierait les missions omnibus Chelles prolongées jusque Meaux avec un allongement du temps de parcours. Ce qui est prévu, c’est une extension de Eole vers la Défense.

 Merci à Anne-Marie pour le compte-rendu et à Nicolas pour la photo prise sur le vif

 

 

Publié dans usagers-paris-meaux

Commenter cet article

Nicolas Hussein 06/06/2008 06:56

Comme vous l'avez rappelé, vos propos concernaient plutôt les prédécesseurs de M. Testu. Pour avoir rencontré celui-ci à deux reprises (et lu ses comptes-rendus les autres fois), je pense que c'est un faux procès de l'accuser de langue de bois... très franchement.Sur les Z2N, votre remarque m'étonne, car l'autre jour (et ça apparait dans ce compte-rendu), il nous a bien dit que justement les Z2N étaient à l'heure actuelle les plus mauvaises en termes de fiabilité (au sens technique). Même les "petits gris" se portent mieux, le paquet ayant été mis sur la maintenance.Pour la ligne de Château-Thierry, en ce moment la SNCF et le STIF mettent le paquet pour les fréquences et l'amplitude du service, afin de passer du tiers-monde à la grande couronne Parisienne (mais il ne faut pas se leurrer, des fréquences type métro, c'est impossible). Sur d'autres lignes, c'est le matériel (Provins, et bientôt Ferté-Milon)... Les choses bougent lentement, mais sûrement !

Serge FAYOLLE 05/06/2008 23:55

Comprenons-nous bien, je ne remets pas en question l'existence des comités d'usagers! Je me rejouis au contraire de leur prolifération. En plus de mon mandat de conseiller municipal j'ai souvent participé à des actions ponctuelles comme les pétitions ou les occupations de voies. Ce sont d'ailleurs ces extrémités qui permettent de se faire entendre. Car force est de constater qu'après les belles paroles et les petits fours... pas grand chose ne se passe. Accompagnant de temps à autre l'action de monsieur Joigny du CODURF, j'ai laissé ma naïveté au vestiaire après avoir entendu des différents directeurs qui se sont succédé avant monsieur Testu les propos que je citais entre guillemets. De plus, il est vrai que nos soucis sont un peu différents (j'avais oublié de préciser que je me trouve à La Ferté Sous Jouarre...) Les dessertes pour Chateau Thierry ont toujours été désastreuses, surtout depuis 1996 avec l'arrivée des Z2N, choix complêtement irrésponsable compte tenu du confort légendaire de ce matériel. Critique que réfute monsieur Testu pour qui les Z2N sont des rames "fiables"! Pas pour nos lombaires... Pour tout vous dire, je n'attends pas grand miracle pour notre ligne, que certains n'hésitent pas à qualifier de poubelle!5PZ

PHILIPPE 06/06/2008 11:19


Oh que oui! Les fameuses Z2N ne sont pas un modèle de confort, sièges étroits, assise inconfortable notamment près des fenêtes en haut, barre de fenêtre au niveau de la vue (toujours en haut)....et
j'en passe. Mais bon, c'est le seul matériel qui soit adapté et dont nous disposions. DE plus il parait que c'est le plus fiable! Là je laisse à Nicolas le soin d'abonder dans ce sens, mes
compétences en ce domaine étant limitées. Le matériel roulant est un problème sur nos lignes  mais hélas pas prêt d'être résolu. Encore que nous, nous avons la "chance " (si si!!!)
 d'avoir les petits gris restaurés, aux couleurs chatoyantes mais au confort à peine supérieur (un peu meilleur pour les lombaires des usagers de Paris-Meaux ;-))... 


Anne-Marie 02/06/2008 22:40

En tout cas, plusieurs choses sont sûres. Je puis l'assurer : nos remarques sont prises systématiquement en compte par Monsieur TESTU, qui fait remonter. C'est vrai qu'il n'est pas toujours exaucé... Par ailleurs il est incontestable que de sérieux moyens ont été pris  depuis quelques mois (au niveau  de la maintenance et celui de l'information aux voyageurs - par divers moyens -) Les résultats sont là, relativement probants : une régularité est réapparue sur la ligne Paris-Meaux. Il arrive bien encore quelques jours sombres, dus souvent à des circonstances imprévues, mais dans l'ensemble les usagers se félicitent du résultat de ces derniers mois. Les témoignages sont encourageants.Certes nous sommes bien conscients que nous devons pas nous laisser endormir, mais il faut aussi être honnêtes ; et nous devons bien admettre que ÇA VA BEAUCOUP MIEUX !Même si Monsieur TESTU n'a pas toutes les coudées franches, il a néanmoins le mérite de faire le maximum, donnant beaucoup de sa personne et accomplissant un énorme travail tous azimuts. Et nous savons que nous devons rester vigilants et très présents.Il faut savoir en outre que les nombreux courriers envoyés en haut-lieu au nom du Comité et de la FUT-SP à plusieurs reprises, pour dénoncer nos conditions de voyage, ont fini par avoir raison du silence qui pesait sur nos trains, vétustes et mal entretenus, et sur nos difficultés quotidiennes. Certes les problèmes ne seront pas résolus demain, mais des prises de conscience récentes devraient conduire à certaines décisions plus ou moins inattendues et accélérées.Nous aurons sans doute l'occasion d'en reparler.... au moins à l'automne 2008.

Serge FAYOLLE 01/06/2008 00:27

Soporifique! Vous m'excuserez d'être aussi direct, mais pour ma part je ne suis pas sensible à la langue de bois. Ancien conseiller municipal je me suis souvent rendu dans les réunions d'usagers, en mairie, communauté de communes, Conseil Général etc. et la conclusion (interprétation de moi-même) pourrait être la suivante: "Je vous remercie pour vos questions, mais... je ne peux pas faire grand chose..."En effet le directeur Transilien Est (M.Testu) doit appliquer ce que lui dit le grand directeur Transilien (M. Mignauw) lequel prend ses ordres tout en haut (M. Pépy).Pour corser un peu plus l'affaire, les différents intervenants ( SNCF, RFF et STIF se renvoient souvent la balle !Dans ce grand panier de crabes, les usagers sont condamnés à se laisser ballotter dans des rames inconfortables et dangereuses...

PHILIPPE 01/06/2008 21:27


Certes, vous avez en partie raison. Ancien conseiller également, l'expérience m'a montré qu'il faut prendre avec un certain recul les informations que l'on veut bien nous donner. Mais c'est, vous
l'avouerez, mieux que rien. Jusqu'à il y a un peu plus d'un an, il n'y avait pas de comité d'usagers sur Paris Meaux, ni d'ailleurs sur Coulommiers, je crois, et nous étions condamnés à subir et à
attendre que la SNCF veuille bien faire ce pour quoi elle est faite , à savoir transporter les usagers dans des conditions acceptables. Pas ou peu d'informations, pas de dialogue possible bref rien
de bon. Aujourd'hui nous arrivons à nous asseoir ensemble autour d'une table: c'est déjà un progrès.
Bien sûr tout n'est pas rose et nous savons pertinament que M. TESTU nous dit bien ce que nous aimerions entendre, bien que nous ne soyons pas satisfait de toutes les annonces qu'il nous a formulé
le 23 Mai, loin de là!
Je ne crois pas que nous soyons du genre à nous laisser mener en bateau. Les avancées en matière de régularité sur notre ligne sont là pour le prouver. Les membres du comité ne sont pas dupes,
croyez le bien! Le compte rendu de la réunion, ne reflète pas certaines remarques des personnes présentes. M TESTU n'a pas la tâche facile entre sa hierarchie, le STIF et ...nous les usagers.
Langue de bois il y a sans doute, mais sommes nous les seuls dans ce cas?