Economies, économies?

Publié le par PHILIPPE

Aujourd'hui on ne plaisante plus avec les économies d'énergie et le réchauffement climatique. On cherche toutes les astuces pour économiser l'eau, le pétrole, le courant. Le courant tiens, les ampoules classiques vont disparaître pour laisser place à la nouvelle génération de lampes à faible consomation. On ne peut que s'en féliciter mème si cela a un coût.Chacun a de plus en plus le reflexe d'éteindre la lumière en quittant une pièce ou d'arrêter les appareils qu'il laissait en veille il y a peu.
Cette volonté d'économie se retrouve aussi à la SNCF.
Exemple: Un train RIB arrive en gare de l'Est, les voyageurs descendent Les voitures se vident, le quai se rempli. Quelques minutes plus tard ce mème train devant repartir voit son horaire de départ affiché 10 minutes avant son départ. Les lumières sont allumées. Les usagers frigorifiés - il ne fait pas très chaud en ce moment - prennent possession des places, de préférence près des radiateurs. Chacun s'installe , sort son MP3, son journal, sa revue, bref, se prépare à son petit voyage. Et .... clac, les lumières s'éteignent, laissant tout ce petit monde dans la pénombre!  Mème pas de petite lumière bleue tamisée.Ca ronchonne dans la rame, d'autant que les trains à quai à proximité, vides, sont, eux, toujours allumés!  Bah! comme ça on peut commencer sa nuit!
Au bout de longues minutes, juste avant la sonnerie qui indique le départ imminent du convoi, les néons s'illuminent éblouissant les usagers qui ont eu l'imprudence de commencer à s'endormir ou rêvasser..
Le train démarre. Les premiers arrivés assis près des radiateurs ont les jambes brulées tant la chaleur est forte. Finalement il ne faut pas se presser pour attrapper son train.  Les meilleures places ne sont pas forcément   celles que l'on croit. 
Est ce pour soigner ses usagers que la SNCF  éteint les lumières des trains dans lesquels il prennent place. Soit! Mais pourquoi laisser laiiser allumées les voitures vides à quai? Quelle est cette logique?
Economies, oui! mais pourquoi pas pour tous les trains?

Publié dans usagers-paris-meaux

Commenter cet article

Lee 16/12/2008 02:58

Après avoir posé la question... Il semblerait que ce ne soit pas dû aux différents types de matériel.Ma théorie (qui n'engage que moi) : en heures de pointe du soir (16h30 à 18h30 environ) les trains sont souvent des descentes. Peut-être le chauffage n'est-il pas activé pendant la descente du train ? Si c'est le cas, il faut attendre que le mécanicien titulaire (le conducteur du train voyageurs) soit en place pour activer le chauffage. Ce qui ne correspond pas toujours à l'heure d'affichage du train (le train est affiché le plus tôt possible).

Musicien77 15/12/2008 23:00

Arf suis-je bête, j'aurais dû y penser plus tôt, après un sublime voyage de Paris à Provins sans lumière ni chauffage, en février dernier. C'est heureusement moins flagrant avec les locs électriques, mais ça arrive quand même.

battor77 15/12/2008 22:28

Problème d'alimentation, comme la fermeture des portes (d'ou les pannes récurrentes). Et c'est encore pire sur le diesel

Lee 14/12/2008 21:15

Je poserais la question car je suis moins douée sur le matériel idf que gl et je ne veux pas dire de bêtise.

Lee 13/12/2008 15:50

Est-ce un fait régulier ? ça peut dépendre du temps entre le mise à quai et le départ.

PHILIPPE 14/12/2008 19:38


Bonsoir Lee
Je ne peux pas dire que cela est récurent mais cela arrive assez fréquement. J'ai remarqué que c'est le fait des RIB RIO et non des rames à étage qui, elles restent allumées en permanence (du moins
ce que je vois). Il y a certainement une raison. Peut être avez vous une réponse?