accident à la gare de l'Est

Publié le par PHILIPPE

Ce jeudi matin s'annonce comme hélas bien d'autres matins sur les quais des gares entre Meaux ety Paris. On annoce des retards de plus de 30 minutes suite à ...un incident technique.

Mais c'est en arrivant à la gare de l'Est que le "comité d'accueil" nous fait tiquer. Il n'est déjà pas simple de circuler entre  les palissades de chantier et autres cheminements étroits pour accèder au métro. 9a bouchonne aux extrémités des quais. Ils ne vont tout de mème pas nous contrôler" grogne un usager mécontent. Non ce ne sont pas des agents SNCF mais des policiers, plein de policiers et des pompiers; il y en a presque autant que de voyageurs dans le grand Hall. Mais que se passe t'il donc? Dans la cour de la gare et mème jusque de l'autre coté de la rue du 8 mais 1945 aux entrées du métro, ce ne sont que forces de l'ordre et véhicules de secours. Alors que se passe t'il? un accident? Un exercice? Un accident de train qui ne s'est pas arrêté nous explique brièvement  un jeune policier sympatique (si si...!)

C'est plus tard que j'apprendrai que c'est le train de Château-Thierry qui n'a pas pu s'arrêter. Anne Marie ROHMM a contacté le responsable Transilien Est (qu'elle connait bien, voir post précédent). Celui-ci n'a pas voulu trop partler car une enquête est en cours. Il semble que le train roulait à 6 km/h quand il est entré en colision avec le buttoir. Le conducteur n'a apparement pas pu freiner. Ce conducteur aurait été mis en garde à vue.

Cependant mème si l'erreur humaine semble avoir été retenue pour l'instant on ne peut s'empècher d'évoque des problèmes techniques dus à un manque flagrant d'entretien. Depuis 4 mois maintenant nous dénonçons sans cesse le laisser aller de la SNCF et nous avons plusieurs fois pointé du doigt des disfonctionnements qui pourraiient être dangereux.

Aujourd'hui, outre les retards et désagréments qu'il subit au quotidien, l'usagers devra t'il risquer sa vie à chaque fois qu'il prendra le train? Faudra t'il des morts pour que la SNCF prenneconscience du problème?

L'accident de ce matin à tout de mème fait des blessés.

Le TGV vient de battre le record de vitesse, c'est une belle vitrine technologique, mais si on pousse la porte, la boutique est plus que poussièreuse, les murs se lezardent et le plancher craque.

On peut vraiment MAINTENANT parler d'une SNCF à 2 vitesses :
- Celle du TGV, avec toute la brillante technique et les records de VITESSE
- Celle des trains de banlieues, trains poubelles, qui battent de records de lenteur et de mauvais service et qui deviennent dangereux.

Publié dans usagers-paris-meaux

Commenter cet article