Compte rendu de la réunion du Comité des Usagers

Publié le par PHILIPPE

Le comité des Usagers des Omnibus Paris-Meaux s'est réuni en la mairie de Dampmart le 27 avril 2007.

Nous avons constaté une certaine amélioration dans le trafic ces derniers jours. Les élus ont été mobilisés par courrier y compris les candidats à la Présidence de la République. Mais ces derniers n'ont été que trois à répondre, et hélas bien loin des attentes des usagers (souvent "Hors sujet").


Echanges et courriers

Anne Marie Rohm, la Présidente présente les différents courriers échangés,

- notamment entre Vincent ÉBLE et Anne Marie IDRAC Présidente de la SNCF, dans lequel le Président du Conseil Général de Seine et Marne insiste sur les dysfonctionnement inadmissibles de la SNCF sur le réseau Est.

- Un courrier de Anne Marie IDRAC à François PÉLISSIER, Maire de Dampmart où la SNCF « tente » de  s'expliquer  Anne -Marie ROHM Presidente lors de la Réunion
            notamment sur la fermeture du passage     
souterrain de la gare de Lagny.

- Un courrier envoyé par Anne-Marie ROHM à Jean François COPÉ, Maire de Meaux dont le premier adjoint vient de la contacter par téléphone. Il lui a annoncé que, face à ce sujet "brûlant" actuellement, Jean François COPÉ doit rencontrer cette semaine Guillaume PEPY, Directeur Général de l'Exécutif de la SNCF.

  • Mme ROHM fait part d'une réunion qui a eu lieu le jour même avec RFF et dont un compte rendu sera disponible prochainement. Il en ressort surtout pour RFF, la difficulté d'anticiper, due à différents facteurs (soit liés à l'entreprise, soit appels d'offres infructueux, par exemple).


Aux dires de la SNCF les problèmes de trafic sont techniques et très (trop) souvent liés à des actes de malveillance. En effet la SNCF met en avant que nombre de perturbations sont dues aux usagers eux-mêmes…!!?? (Ben voyons !). Plusieurs membres du comité pensent qu'ils n'y a pas que des problèmes techniques mais aussi des problèmes de personnels ; ce que la SNCF refuse d'avouer.


Rappel: Indépendance du Comité

Il va de soi que le comité est apolitique. Anne Marie ROHM rappelle que nous sommes néanmoins rattachés et soutenus par la Fédération des Usagers des Transports Publics, tout en gardant nos marges de manœuvre personnelles et notre indépendance. C'est important et confortable. De plus cela ouvre des portes. Elle rappelle qu'il faudrait des fonds si nous voulons envisager des actions futures. A ce sujet elle invite les usagers à adhérer à la Fédération. Le coût est modique 10€ (20€ pour soutenir). Ca n'est pas obligatoire, mais… conseillé.


OBJECTIFS A COURT TERME


Faire remonter les problèmes

A l'image de ce que font nos amis du District de Crécy, il est décidé de créer un listing, le plus exhaustif possible, des problèmes rencontrés par les usagers : retards, incidents, suppression de trains etc... Ce document constituera une pièce importante d'un dossier qui sera monté en vue d'être envoyé à la Présidente de la SNCF.


Mobiliser et informer les usagers

Les campagnes de tracts et pétitions ont fait ressortir qu'un nombre importants d'usagers avait répondu à l'appel du Comité. Beaucoup ont laissé leur e-mail mais un grand nombre n'a laissé qu'un numéro de téléphone.

Il est décidé qu'un mailing sera créé. Plusieurs membres du Comité sont chargés, par secteur de contacter les usagers ayant laissé leurs coordonnées (Appel à ceux qui ont le téléphone illimité). A terme un maximum d'usagers pourront ainsi être tenus au courant des actions en cours et à venir. La mise en place d'une lettre d'information électronique pour des abonnés peut être envisagée.



Actions à venir

Il est rappelé qu'il faut toujours agir dans la légalité pour rester crédible.

-Action 1 : Interpeller les élus en place (députés, Sénateurs, Conseillés généraux) de la ligne. Un courrier leur sera envoyé (ce qui a déjà été fait en janvier/février).

-Action 2: Interpeller les candidats lors des élections. Les législatives seront un bon moyen de rencontrer les futurs députés et de leur demander des engagements pour les transports.

Action 3 : obtenir un exemplaire du contrat qui lie le STIF à la SNCF. Ce contrat contient des éléments permettant d'engager d'éventuelles poursuites vis à vis de la SNCF. Des membres du Comité doivent prendre contact avec une association officielle de consommateurs, pour connaître les démarches possibles.


10 Juin 2007

Le 10 juin 2007 voit la date de mise en service du TGV Est. Les Usagers de Paris Provins ont d'ores et déjà annoncé qu'ils manifesteraient ce jour là. Il est rappelé que ce dimanche sera également jour d'élections législatives.

Les membres du comité, bien que d'accord pour une participation conjointe à cette manifestation, sont plus partagés quant à l'action à mettre en place. Un contact doit être pris avec un représentant des usagers de la ligne de Provins, ainsi que celui (celle) de Nangis, pour savoir quel type de manifestation ils auront prévu. Nous envisageons une action commune, qui aura plus de poids et de force.


La réunion s'est terminée vers 23h30 autour d'un verre de l'amitié.

Publié dans usagers-paris-meaux

Commenter cet article