Aiguillages

Publié le par PHILIPPE

P1010034.jpgLa routine, chaque jour on prend le train et tout se passe bien ou presque. Mais il y a parfois des variantes comme hier soir au train de 18H00 pour Meaux.
Le train part à l'heure, jusque là rien à dire, c'est l'été et il faut reconnaitre que question ponctualité ce n'est pas mal. Arrivée à Chelles sans encombre, notre train repart. Plongé dans mes mots croisés, je lève la tête un instant pour regarder au dehors car le train ralenti depuis un bon moment et adopte un "train de sénateur". Avons nous été trop vite? C'est bizarre je ne reconnais pas le paysage... Et pour cause, nous ne sommes pas sur la voie habituelle. Le mécanicien nous annonce que suite à un problème d'aiguillage nous arriverons à Vaires avec du retard. Les voyageurs pour Vaires échanges des regards inquiets: où sommes nous?. A notre droite sont rangées les rames d'Eole. Elles devraient être à notre gauche. On viste en quelque sorte le dépot par le nord. Finallement notre rame arrive à Vaires avec peu de retard.
La question se pose sur ces erreurs ou problèmes d'aiguillages qui arrivent trop souvent. Déjà il y a quelques mois, par deux fois, les trains n'ont pu marquer l'arrêt à Chelles et à Vaires en raison d'une erreur d'aiguillage sur la ligne TGV. Si ces erreurs ou problèmes se reproduisent de façon courante n'est on pas en droit de nous demander si la sécurité est bien assurée, si le poste d'aiguillage est fiable ou si une erreur humaine est derrière tout ça? 

Publié dans usagers-paris-meaux

Commenter cet article

PHILIPPE 22/07/2007 13:23

Merci -A- de ces renseignements. Vous comprendrez bien évidemment que le propos n'était pas de dire que ce genre de petite peripetie est faite pour embéter les usagers. C'était sous forme de question d'autant que si la sécurité est grandement assurée, c'est le manque d'information qui provoque cette crainte.Enfin il  y a quelques mois par deux fois, j'ai vu le train que j'empruntais ne pas s'arrêter à Chelles et à Vaires car il avait été auguillé sur la voie TGV donc pas de quai dans ces deux gares. Là nous n'avions eu aucune explication, sauf encore une fois l'annonce du conducteur du train visiblement géné de nous dire que les usagers de Chelles et Vaires devraient descendre à Lagny et prendre un train dans l'autre sens pour regagner leurs pénattes. Peut être que la encore une contrainte de sécurité était la cause de ce trajet inhabituel ;-)

Anne-Marie 21/07/2007 23:56

J'ai eu droit aussi à ce phénomène de promenade dans le triage de Vaires, après être partie de PARIS à 18h45. Mais apparemment, pour nous cela semblait prévu. On nous a annoncé, en repartant de Chelles que nous allions passer par le triage. Sans doute, un incident imprévu sur notre voie habituelle... La SNCF a ainsi pris les devants pour nous faire arriver malgré tout à l'heure (ou presque !)

-A- 21/07/2007 15:03

Bonjour,Il ne s'agit ni d'une erreur ni d'un problème mettant directement votre sécurité en jeu. Au contraire, je vous explique.Pour qu'un train puisse passer sans danger un aiguillage (que nous appelons nous simplement "aiguille"), il faut être sûr que les parties mobile soient bien contre le rail et qu'elles soient verrouillées pour ne pas bouger quand le train passe. Cela nécessite deux contrôles : un pour dire que l'aiguille est en bonne position et un pour dire qu'elle est bien bloquée. Sans ces deux contrôles ok (si l'un ne répond plus ou s'il dit que ce n'est pas ok), le signal (le feu) qui autorise le passage sur cette aiguille ne s'ouvrira pas.Deux solutions :- Il faut passer par là. Le conducteur descendra alors de son train pour aller vérifier la position de l'aiguille, en rende compte au poste d'aiguillage qui, après avoir pris toutes les mesures de sécurités nécessaire, l'autorisera à franchir cette aiguille à la vitesse d'un homme au pas avant de repartir à vitesse normale. Cela peut être long mais en moyenne, il faut compter une bonne quinzaine de minutes quand tout va bien.- On peut passer par ailleurs. Vous êtes alors déroutés par d'autres voies pour éviter cette aiguille en "décontrôle" ce qui peut parfois vous faire passer par des voies de services plus lentes que des voies principales.Pour tout ce qui concerne la sécurité, tous les systèmes sont là pour que la moindre défaillance arrête les trains. Tous les systèmes sont conçus pour n'être pris en compte qu'activement. En clair, il faut qu'une installation dise "je suis ok" pour que tout se passe bien. Dès qu'elle dit autre chose que le reste des installations ne comprend pas ou qu'elle ne dit rien du tout, tout s'arrête.La sécurité ferroviaire en France est la plus pointue au monde. Bien sûr, cela ne nous met pas à l'abris, le risque zéro n'existe pas.Quand votre train ne circule pas à la vitesse normale ou par les voies normale, il y a toujours une bonne raison, ce n'est pas pour embêter les voyageurs.La sécurité nous oblige, quand la situation se dégrade, à prendre des mesures de plus en plus restrictives. Les règlements SNCF sont rédigés par le ministère des Transport et font office de texte règlementaires au tribunal. En cas de problèmes, ils sont au chevet du juge d'instruction. Les agents des postes assurent la sécurité des voyageurs. Ils ne font pas n'importe quoi car ils le savent. Même si les installations sont là pour empêcher les fausses manipulations, c'est sur des hommes et des femmes conscients de leur responsabilités que la sécurité se fait. Une des premières chose que l'on m'a dite quand je suis rentré à l'école SNCF c'est que j'avais la responsabilité de la vie des collègues et des voyageurs dans la zone de mon poste d'aiguillage.

Musicien77 20/07/2007 15:00

Ca m'était déjà arrivé, mais dans l'autre sens, et volontairement, pour cause de travaux : sur la voie principale passait déjà un train rapide, et la voie "bis", des travaux de réalisation du pont à Chelles empêchaient toute circulation. Le train a donc emprunté les voies sud du triage entre Vaires et Chelles.Par rapport à vos interrogations en fin d'article, je ne pense pas que la sécurité soit mise en cause à un moment où à un autre... Une erreur de ce type, cela signifie qu'un mauvais itinéraire a été tracé... mais à partir du moment où il a pu être tracé et que la signalisation a suivi, permettant au train de s'engager dessus, c'est qu'il n'y a pas de risque... (par défaut, un signal présente l'information la plus restrictive... si vous prenez le train à Lagny, observez un jour les signaux de sortie de gare en direction de Paris : ils présentent le carré [deux feux rouges] par défaut, et ne passent à l'avertissement [feu orange] puis à la voie libre [feu vert] qu'au dernier moment)