Point avec M. TESTU le 10 Juillet

Publié le par PHILIPPE

Compte rendu du "point" fait avec Maurice TESTU

Le 10 juillet 2007

 

1)      A propos des horaires d'été, même si des problèmes techniques subsistent, la régularité est de loin bien meilleure, avec son cadencement au quart d'heure. Mais nous évaluons sur une période pas suffisamment significative.

J'ai demandé cependant que les trains de 7h32 et de 8h03 (horaire de Lagny) soient IMPERATIVEMENT des doubles rames à étage (Z2N), car ils contiennent chacun la valeur de deux trains (ancien horaire). Monsieur TESTU a noté et encadré… Espérons que cette demande sera suivie d'un effet durable!

 

2)      Trains à quai qui ne partent pas… La raison : très souvent, un autre train devant, quelque part, qui a eu un     problème et un retard.

 

3)      EOLE pourrait être prolongé jusqu'à Lagny (pas Meaux, pour des raisons diverses et variées. Quel délai ? On ne sait pas, mais l'idée a fait son chemin en quelques mois… A moyen terme, sans doute…

4)       

5)      Cas de la gare d'ESBLY : entre 9h25 et 12h25, un seul train par heure à cause de travaux qui n'avaient pas pu être faits, et qui dureront un an et demi (à fin 2008). Une SOLUTION à envisager ( demande au STIF) : dans cette tranche horaire on pourrait prévoir un arrêt des directs Meaux-Paris à ESBLY (mais un créneau ne serait pas pourvu) : un bon compromis cependant, à ne pas laisser passer.

 

6)      Les trains trouvés en catastrophe en cas de besoin, sont empruntés à d'autres réseaux, mais… rendus dès que tout est entré dans l'ordre.

Nos vieux trains oranges à étage sont partis sur d'autres réseaux. Ils fatiguaient les locomotives. Ailleurs les motrices ont été remplacées… pour pouvoir les tracter (à l'une des extrémités).

 

7)      Notre Députée, Mme BRUNEL m'a demandé de faire un courrier à M. HUCHON, Président du STIF, pour   lui demander un rendez-vous en septembre (c'est fait), afin d'analyser de près la situation et de trouver des solutions viables. Un second courrier vient de partir (qu'elle devra lui transmettre) : car on peut très sérieusement envisager l'achat d'un certain nombre de rames ALSTHOM sur catalogue, qui permettraient de remplacer nos Petits Gris en période de contre-pointe (contenance légèrement supérieure). Et nous aurions ainsi le plaisir d'avoir ENFIN quelques rames en bon état de fonctionnement. Tout cela pour patienter jusqu'en 2014-2016 ! Ces train peuvent ensuite être revendus en région. (Il est à noter que le financement est pour 50% à la charge de la SNCF et 50% à la charge du STIF.)

 

8)      HORAIRES : ils sont établis en étroite collaboration STIF/SNCF, mais c'est le STIF qui entérine.

 

9)      INFO aux voyageurs : un dirigeant coordinateur, qui ira à la pêche aux informations. Souci d'avancer de façon réelle. Des formations auront lieu dès l'automne. Souci de progresser sur les réflexes d'information. Plusieurs réunions sont prévues dans cette perspective.

 

10)    Cas de THORIGNY : un tourniquet sera mis en place vers la sortie de tête, dès le mois de septembre, permettant notamment la sortie, et évitant les entrées (question de sécurité)

Quant au passage souterrain, il sera public, entre Thorigny et Lagny. L'ancien sera bouché. Dates prévues  pour les travaux : 2009-2010.

A.M. ROHM

 

Publié dans usagers-paris-meaux

Commenter cet article

Marc Joigny 20/07/2007 22:48

Ah le prolongement d'Eole! Le monstre du Loch Ness de la banlieue Est!Personnellement je ne pense pas que ce soit possible, car il faut que les rames fassent demi-tour en cisaillant les voies et en perturbant les trains venant d'au delà (j'allais écire de l'au delà en pensant aux trains fantômes qui n'arrivent jamais).La seule possibilité serait d'aller jusqu'à Meaux, encore faudra-t-il aimer les sièges!Pour les trains orange, c'est un aveu de taille: partis ailleurs=trop beaux pour nous les damnés de l'Est.Il y a du travail, continuons tous!

cyberaf 17/07/2007 12:50

" Cas de THORIGNY : un tourniquet sera mis en place vers la sortie de tête, dès le mois de septembre, permettant notamment la sortie, et évitant les entrées (question de sécurité) "Ce n'est pas du tout la solution et sa ne résoudra en rien le bricolage. Moi j'appelerrais du bricolage comme on à l'habitude de faire sur le réseau SNCF. Car on à même plus besoin de sauté pour passé des tourniquets... Vive le prolongement de cette entrée jusqu'a la gare routière, car de coté la aussi il y'a des logements sans accès direct aux quais.